Passer le menu
English version

|     Clients     |     Presse     |     Recrutement     |     Collaborateurs     |    Fournisseurs    |           Clubs industriels  ||  E-formation métrologie PME

Accueil > Métrologie > Découvrir l'activité > Pilotage de la métrologie française

Pilotage de la métrologie française

Contexte

Suite au décret du 25 janvier 2005, la responsabilité de la métrologie française a été confiée au LNE, en remplacement de l’ancienne structure, dénommée Bureau national de métrologie, qui assurait cette fonction depuis 1969. A cette occasion, il a été rebaptisé Laboratoire national de métrologie et d’essais.

Le LNE est désormais l’homologue des plus grands instituts nationaux de métrologie (PTB en Allemagne, NPL au Royaume-Uni, NIST aux USA, ...) et représente la France dans les instances européennes et internationales. Un comité de la métrologie a été constitué au sein du LNE, instance de décision et d’orientation. Il réunit quatorze personnalités du milieu scientifique, du monde des métrologues et de représentants des ministères concernés (industrie et recherche), et veille à orienter les travaux dans les domaines jugés prioritaires, à renforcer la complémentarité des investissements, et à créer, lorsque cela est possible, des unités mixtes de chercheurs.

Les acteurs de la métrologie française

Le LNE regroupe en son sein d’importants moyens scientifiques et techniques couvrant une part importante des besoins en étalons du Système International d’unités (SI). Les domaines couverts par le LNE sont : électricité-magnétisme, longueur et métrologie dimensionnelle, masse et grandeurs apparentées (pression, force, couple, acoustique, accélérométrie), quantité de matière (métrologie chimique), radiométrie-photométrie, température et grandeurs thermiques. Il comprend ainsi près de 250 ingénieurs et techniciens en métrologie, dont plus de la moitié est affectée aux activités de recherche scientifique et technologique.

Quatre laboratoires nationaux

Pour certains domaines de mesure, le LNE s’appuie sur d’autres organismes scientifiques de renom.
Il fédère ainsi trois autres laboratoires nationaux de métrologie :

LNE-INM (Institut National de Métrologie),
dépendant du Conservatoire National des Arts et Métiers, intervient pour les domaines suivants : longueur et métrologie dimensionnelle, masse et grandeurs apparentées, radiométrie-photométrie, température et grandeurs thermiques ;
LNE-LNHB (Laboratoire National Henri Becquerel),
dépendant du Commissariat à l’Énergie Atomique, est chargé de la réalisation des références dans le domaine des rayonnements ionisants ;
LNE-SYRTE (Systèmes de Référence Temps-Espace),
dépendant de l’Observatoire de Paris, est chargé de la réalisation des références dans le domaine du temps-fréquences.

Sept laboratoires associés

Le LNE s’appuie par ailleurs sur 6 laboratoires associés intervenant pour des domaines très ciblés :

Centre Technique des Industries Aérauliques et Thermiques (CETIAT)
pour l’hygrométrie, la débitmétrie liquide et l’anémométrie ;
Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Paris (ENSAM-Paris)
pour la pression dynamique ;
Le laboratoire Temps Fréquences de Besançon, (LFTB),
pour le temps-fréquences ;
Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN)
pour la dosimétrie des neutrons ;
Laboratoire Associé de Débitmétrie Gazeuse (LADG)
pour la débitmétrie gazeuse ;
Trapil
pour la débitmétrie des hydrocarbures liquides.

[Site de la métrologie française]

Les missions du LNE en tant qu’organisme de référence

Les principales missions du LNE en tant qu'organisme de référence :

définir et coordonner
les travaux des laboratoires nationaux de métrologie et leurs programmes pluriannuels d'études et de recherches ;
répartir entre les laboratoires les missions
dont ils sont chargés au nom de la métrologie française pour assurer aux utilisateurs la disponibilité et l'accès à des références métrologiques adaptées à leur besoin ;
apporter son concours financier ou technique
pour des études et recherches utiles dans le domaine de la métrologie ;
susciter toutes études ou recherches nécessaires,
dans les domaines de la métrologie fondamentale et de la métrologie appliquée ;
assurer la représentation de la France
auprès de la Conférence générale des poids et mesures et, en général, des organisations internationales et européennes dans le domaine de la métrologie fondamentale et appliquée ;
diffuser les informations
traitant des développements de la métrologie ;
organiser le raccordement de toute mesure aux étalons nationaux,
et conduire les actions appropriées pour aboutir aux reconnaissances internationales nécessaires.

[Site de la métrologie française]

Zoom sur ...

Les activités de la métrologie française, consultez le site :
> métrologie française

Ensemble face aux défis du progès, une ambition du réseau de la métrologie française.

La métrologie française présente, son organisation, ses équipes, ses projets et ses perspectives dans une brochure de 15 pages.

Consultez la brochure (2 Mo)

 

Nous contacter | Webmestre | Informations légales