Conception et réalisation d'une chaîne complète d'étalonnage pour la mesure des débits de fluides frigorigènes

Doctorante : Isabelle Morgado
Contact LNE : Pierre OTAL

Contexte général

Le Protocole de Montréal puis celui de Kyoto ont amené à la fois à l'arrêt d'utilisation progressif des CFC entraînant le passage à des fluides HFC mais aussi à d'autres molécules comme le CO2. Face à ses engagements, l'Union européenne a lancé la directive européenne n°842/2006 en mai 2006, obligeant un contrôle annuel du confinement des fluides frigorigènes dans les installations de réfrigération.
Ces contrôles s'effectuent par des mesures de détecteurs manuels, de contrôleurs d'ambiance. En France, l'arrêté du 12 janvier 2000 définit ces mesures par des sensibilités respectives de 5 g/an et de 10 ppm. Il est donc indispensable de disposer de fuites étalons permettant de vérifier la mesure effectuée par les différents dispositifs et équipements.

Objectifs

L'objet de la thèse est la mise au point et la réalisation d'un banc d'étalonnage des fuites étalons pour le HFC 134a et le CO2. Les incertitudes et les différents types d'erreurs seront établis.
Une fois le banc réalisé et qualifié, les fuites étalons au R-134a permettront de qualifier les performances de mesures et/ou de détection de détecteurs manuels de fuites de fluides frigorigènes et de contrôleurs d'ambiance. La méthode de qualification des détecteurs (norme EN-14624) sera justifiée à partir d'une analyse précise du fonctionnement de plusieurs détecteurs de fuites.
Enfin, il a été remarqué que des débits de fuites très élevés (entre 10 et 15 g/an) n'étaient pas détectés par des détecteurs de fuites d'une sensibilité de 1 g/an. Une étude de fuites dans des conditions réalistes sur différents types de raccords complètera donc l'analyse de l'étalon à la détection réelle.

Partenaires

Le Centre des Energies et de Procédés (CEP) de l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris (ENSMP) et le LNE ont décidé de collaborer dans le cadre d'un doctorat en vue de développer une installation destinée à constituer une référence nationale pour l'étalonnage de fuites de gaz frigorigènes et de transférer les compétences acquises vers le LNE. Le projet s'effectue dans le cadre d'un financement ADEME.

Consultez la liste des thèses en cours

**Fermer la fenêtre **Imprimer