16 septembre 2020

Journée nationale de la qualité de l’air

Journée nationale de la qualité de l'air

A l’occasion de la Journée nationale de la qualité de l’air, découvrez l’implication du LNE dans cet enjeu de santé publique.

Membre fondateur du Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), le LNE met, tout au long de l’année, son expertise en métrologie et en certification des aérosols pour accompagner le progrès dans la mesure de la qualité de l’air.

Une nouvelle certification pour les micro-capteurs

En collaboration avec l’Ineris, le LNE a créé une nouvelle certification pour garantir les performances des micro-capteurs pour la qualité de l’air. Ces dernières années, les systèmes capteurs se sont largement développés ; leur objectif : répondre au besoin des collectivités locales et des citoyens, qui souhaitent connaître en temps réel et à des échelles toujours plus fines le niveau de pollution de l’air. Afin de garantir la fiabilité de ces mesures, la nouvelle certification « Air Quality Sensor » s’appuie sur des évaluations menées par deux organismes compétents et indépendants.

>> En savoir plus sur la certification « Air Quality Sensor » 

AEROMET : un projet de recherche pour la caractérisation des aérosols atmosphériques

La mesure de la qualité de l’air, en particulier au travers de celle des particules solides ou liquides présentes dans l’air ambiant - les aérosols - est une importante problématique de santé publique. Aujourd’hui, la réglementation qui concerne la mesure de concentration en masse n’apparaît pas suffisante pour caractériser ces aérosols. Elle sous-estime en effet la contribution des plus petites particules dont la masse est moins importante que celle des plus grosses. La mesure de concentration en nombre apparaît donc bien plus adaptée pour la quantification des particules fines et ultrafines. Mais pour ce faire, il est indispensable d’accroître la traçabilité et la justesse de ces mesures, et de développer des protocoles harmonisés. C’était tout l’enjeu du projet européen AEROMET, auquel les chercheurs du LNE ont fortement contribué, et de son successeur AEROMET 2 lancé en 2020.

Projet de recherche AEROMET

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.