18 décembre 2018

Prix LNE de la recherche : la métrologie électrique à l'honneur

A l'occasion du 10ème anniversaire de son Prix de la recherche, le LNE a récompensé, le mardi 17 décembre 2018, Wilfrid Poirier et Félicien Schopfer pour leurs travaux majeurs en métrologie électrique.

Deux chercheurs en métrologie électrique récompensés

La remise du Prix LNE de la recherche 2018 coïncide avec un événement historique dans le monde de la métrologie : la révision du Système international d’unités (SI). Grâce notamment aux travaux des lauréats, le LNE a joué un rôle majeur dans la redéfinition du SI votée en novembre 2018.

Wilfrid Poirier et Félicien Schopfer ont travaillé à l’application de l’effet Hall quantique en métrologie fondamentale avec des résultats marquants, qui vont de tests d’universalité records, au développement d’un générateur programmable de courant qui permettra la mise en œuvre de l’ampère avec une exactitude inégalée, en passant par le développement d’un étalon quantique de résistance en graphène fonctionnant dans des conditions expérimentales simplifiées sans précédent.

Les 10 ans du Prix LNE de la recherche

Créé en 2009, le prix LNE de la recherche a tour à tour récompensé des chercheurs sur des thématiques et des sujets aussi variés que les nanotechnologies, la santé, l'environnement, les télécommunications, l'énergie, le transport les technologies de l’information, ou encore les matériaux. En 10 ans, le LNE a récompensé plus d’une quinzaine de chercheurs ayant tous su allier science et pragmatisme, pour des travaux de recherche ayant un impact fort que ce soit pour la science, l’industrie et la société.

Consulter le communiqué de presse

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.