3 décembre 2020

Prix LNE de la recherche 2020

Dans un contexte où les questions de santé sont au cœur des préoccupations de chacun, le LNE est fier de remettre le Prix LNE de la recherche 2020 à Vincent Delatour et François Gaie-Levrel, respectivement experts en biomarqueurs et en métrologie des aérosols.

Qu’il s’agisse de biologie médicale sur des pathologies comme Alzheimer ou les maladies cardio-vasculaires, de la mesure de la qualité de l’air ou encore de l’évaluation des performances de filtration des masques, la remise de ce prix témoigne de toute l’importance qu’occupent la métrologie, ainsi que la recherche au LNE, dans les questions de santé.

Vincent Delatour et François Gaie-Levrel sont ainsi récompensés pour leur contribution à la réussite et à la réputation scientifique des travaux de recherche menés par le LNE.

Découvrez en vidéo les lauréats et leurs travaux

 

V_DelatourVincent Delatour

L’objectif des travaux de Vincent Delatour consiste à améliorer la fiabilité et la comparabilité des examens de biologie médicale. Pour cela il développe des matériaux de référence certifiés et des méthodes de référence pour le dosage de biomarqueurs, dans le but d’améliorer le diagnostic des patients et de rationaliser les dépenses de santé publique. Il occupe actuellement un poste d’expert en bioanalyse et pilote la définition des axes de recherche dans le domaine biomédical au LNE.

FF_Gaie-Levrelrançois Gaie-Levrel

Les activités de recherche de François Gaie-Levrel au LNE concernent la caractérisation métrologique d’aérosols. Ses projets de recherche ont pour objectif de proposer des méthodes de caractérisation d’aérosols traçables et fiables. Il joue notamment le rôle de membre expert au sein du Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA).

 

>> En savoir plus sur le Prix LNE de la recherche

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.