Sécurité sanitaire des matériaux - Aliments, cosmétiques, médicaments

Sécurité, résistance, aptitude à l’usage, intelligence et respect de l’environnement sont les qualités attendues des emballages et matériaux au contact des aliments, cosmétiques, médicaments. L’expertise du LNE vous aide à atteindre vos 3 enjeux majeurs.

Connaître les exigences réglementaires

 

Couverture de la plaquette sur les prestations du LNE en sécurité sanitaire des matériaux

Le LNE vous propose :

  • d’identifier les exigences réglementaires applicables,
  • de vous informer des nouvelles exigences applicables (veille réglementaire, site internet spécialisé),
  • de former les responsables qualité, achats, R&D…

Apporter la preuve du respect des exigences

La sécurité sanitaire des matériaux repose sur des éléments de preuve. Le LNE vous propose :

  • de dialoguer avec les fournisseurs,
  • de caractériser la composition chimique des matériaux,
  • d’identifier les substances qui ont des restrictions d’emploi,
  • d’évaluer les niveaux de migration des matériaux dans les aliments, cosmétiques et médicaments (analyses, modélisation),
  • de vous aider à établir notamment les déclarations de conformité.

Intégrer les concepts de sécurité sanitaire dans l'innovation et la R&D

Le LNE vous propose :

  • de vous associer à des programmes de recherche et développement européens et internationaux,
  • de vous mettre en relation avec des experts des réseaux français, européens et internationaux.

Les acteurs impliqués

Les réglementations concernent plusieurs secteurs industriels :

  • l’industrie alimentaire, qui a la responsabilité de la maîtrise de la qualité hygiénique des aliments conformément à la réglementation européenne ;
  • l’industrie des cosmétiques, qui a la responsabilité de la maîtrise de la qualité hygiénique des cosmétiques ; l’industrie pharmaceutique, qui a la responsabilité de la maîtrise de la qualité hygiénique des médicaments ;
  • l’industrie de l’emballage, qui doit garantir la qualité sanitaire des matériaux et des emballages ;
  • les industriels du secteur des biens de consommation, qui ont la responsabilité d’apporter la preuve de la conformité aux distributeurs pour tous les ustensiles de cuisine et articles ménagers concernés ;
  • les fournisseurs d’équipements pour l’industrie alimentaire, qui doivent prendre en compte ces exigences dans la conception des machines et autres équipements destinés à la fabrication et au stockage des denrées alimentaires ;
  • la grande distribution, qui partage cette responsabilité avec les industriels et les importateurs importateurs de produits.

Les matériaux concernés

Les exigences applicables vont dépendre de la nature chimique des matériaux, de leur technologie de fabrication et des conditions d’utilisation au contact des aliments, cosmétiques et médicaments.

  • matières plastiques,
  • silicone,
  • caoutchouc,
  • métaux (inox, aluminium, acier, fonte…),
  • céramiques,
  • verre,
  • papiers et cartons,
  • encres d’impression,
  • vernis et revêtements,
  • colles et adhésifs,
  • bois.
×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.