Caractérisation physico-chimique des nanoparticules en phase liquide et solide

Face à l’utilisation croissante des produits nano-facturés dans de nombreux biens de consommation courante, y compris les secteurs industriels dont l’agro-alimentaire et la cosmétique, l’évaluation des conséquences d’une exposition chronique chez l’homme constitue un enjeu de santé publique.

Prestations proposées

Caractérisation des paramètres physico-chimiques suivants :

  • Concentration en nombre,
  • Distribution granulométrique des particules en suspension,
  • Observation morphologique des particules,
  • Composition chimique élémentaire.

Moyens

Pour ce faire, le LNE est équipé d'une plateforme analytique basée sur une technique de fractionnement couplée à plusieur détecteurs, listés ci-dessous :

  • Fractionnement par couplage flux-force hydraulique (FFF)  pouvant être couplé à un ICPMS (FFF-ICPMS) ou MALS (FFF-MALS),
  • Spectrométrie de masse à plasma induit en mode particule unique (SP-ICPMS).

 

Règlementations

Recommandation du 18 octobre 2011 de la Commission Européenne sur la définition de "nanomatériau"
Décret français n° 2012-232 du 17 février 2012 sur la déclaration obligatoire des nanoparticules
Règlement C) n. 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques.

Produits concernés

Particules metalliques telles que Au, Ag, TiO2, SiO2, CeO2, Al2O3, … dans des matrices liquides et solides comme par exempleles  matrices environnementales, les aliments, les produits cosmetiques...

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.