6 mois
Réf. STA/NATI/DMSI
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur LinkedIn
Stage

Caractérisation dimensionnelle de nanoparticules à base TiO2 dans un simulant biologique par MEB/DLS/Zêtamétrie et Turbiscan-Lab

Contexte

Différents types d’additifs peuvent être intégrés à la formulation de produits manufacturés pour en améliorer les performances (opacité, résistance mécanique/ feu, propriétés antimicrobiennes, protection UV …). Parmi ces additifs, certains sont à l’état particulaire et contiennent tout ou partie de particules constitutives dont au moins une dimension caractéristique se situe dans le domaine du nanomètre. De plus en plus d’études scientifiques s’intéressent au risque potentiel associé en terme de toxicité de ces nanoparticules. La difficulté d’obtenir des données fiables réside dans la difficile caractérisation de ces nanoparticules dans les milieux biologiques et dans le manque de protocoles harmonisés. La toxicité et l’écotoxicité de ces nanoparticules sont ainsi complexes à évaluer.

Dans ce contexte, FORMULACTION et le LNE proposent de mettre en place un programme de recherche afin d’explorer le potentiel de la technique Turbiscan-Lab. L’objectif sera de réaliser des mesures afin de caractériser la stabilité et les propriétés dimensionnelles de différentes populations de nanoparticules de TiO2 dans un milieu biologique de référence et de déterminer certains paramètres définis par la norme TR 13014 : la taille, l’état d’agglomération et la dispersibilité. Quand cela est nécessaire des définitions de mesurandes seront proposées. Pour certains paramètres, une comparaison des résultats obtenus par le Turbiscan-Lab avec d’autres techniques de mesure (MEB, DLS, etc.…) pourra être réalisée et permettra de renforcer la confiance dans ces données.

L’objectif de ce stage consiste donc dans un premier temps à prendre en charge les mesures sur le Turbiscan-Lab de la plateforme CARMEN (CARactérisation MEtrologique des Nanomatériaux) du LNE. Dans un second temps, des mesures de stabilité et des mesures dimensionnelles de différentes populations de nanoparticules à base de dioxyde de titane en faisant varier les paramètres de taille, de forme, de concentration et chimie de surface. L’impact de ces paramètres sur les mesures du diamètre volumique par sédimentation ou rétrodiffusion sera étudié. La cinétique de changement de taille au cours du temps par agglomération pourra être évaluée et comparée aux mesures de DLS et de MEB.

La cinétique de déstabilisation des suspensions colloïdales pourra être évaluée en fonction des concentrations en nanoparticules.

Un soin tout particulier sera apporté à la validation métrologique des résultats et à la comparaison des mesures provenant des différents équipements.

Une proposition de protocole de mesure pour la caractérisation dimensionnelle de NPs in situ via le Turbiscan-Lab sera rédigée et éventuellement testée sur une application industrielle.

Missions

Les objectifs du stage seront de :

  1. Prendre en main des instruments.
  2. Caractériser des NPs par Turbiscan-Lab et MEB/DLS (entre autre).
  3. Evaluer des incertitudes de mesures atteintes sur les mesures dimensionnelles par Turbiscan-Lab sur le diamètre volumique.
  4. Participer au développement de nouveaux protocoles de caractérisation dimensionnelle de NPs in situ via le Turbiscan-Lab.

Profil 

Vous recherchez un stage dans le cadre de votre Master 2 ou dernière année d’école d’ingénieur en Chimie / Matériaux et vous disposez de bonnes connaissances physico-chimie, matériaux et instrumentation (MEB).

Vous savez faire preuve d’autonomie tout en aimant le travail d’équipe, ce stage est fait pour vous !

 

Rémunération

1218 € bruts par mois pour un étudiant en Bac +5

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.