6 mois
Trappes (78)
Réf. STA/MDN/DMSI
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur LinkedIn
Stage

Développement d’une métrologie hybride combinant SEM/EDX/AFM pour améliorer la mesure dimensionnelle des nanoparticules dans le cas de mélanges

Contexte

Le LNE développe une plate-forme de CARactérisation MEtrologique des Nanomatériaux (plate-forme CARMEN) qui permet de dresser la fiche d’identité complète d’un nano-objet en mesurant les principaux paramètres qui le caractérisent : taille, morphologie, composition chimique, structure cristallographique, état d’agrégation/agglomération, état de surface, charge en surface…

Cependant, la mesure dimensionnelle des nanoparticules reste un sujet majeur et les mesures sont difficiles voire impossibles dans le cas d’un mélange de nanoparticules de compositions chimiques / tailles / formes différentes. Afin de discriminer les différentes populations et d’établir des histogrammes de distribution de taille liés à chacune d’elles, nous proposons de combiner des mesures dimensionnelles avec des résultats d’analyse chimique élémentaire. Un détecteur EDX de dernière génération vient d’être installé sur le microscope électronique à balayage (MEB) de la plate-forme CARMEN et les performances de l’instrument permettent d’envisager la mise en œuvre d’une approche de métrologie hybride combinant des mesures AFM/MEB/EDX.

Le projet d’étude proposé ici, se déroulera en deux étapes : (i) développement de protocole de mesure à partir d’un mélange de nanoparticules de référence, (ii) test de ces protocoles sur des nano-produits industriels.

Missions

Les objectifs du stage seront de :

  1. Prendre en main des instruments de mesures de la plateforme (AFM, SEM, EDX)
  2. Développer un échantillon de référence à partir d’un mélange de deux populations différentes de nanoparticules (par ex : Ag, TiO2, Au ou SiO2…).
  3. Développer un protocole combinant des informations provenant du SEM, AFM et EDX.
  4. Eprouver et tester les différents protocoles sur des nanomatériaux industriels
  5. Travailler en collaboration avec l’équipe Mathématique / Statistique du LNE afin de voir comment ces nouvelles informations permettraient d’améliorer les outils de segmentations indispensables à la mesure dimensionnelle des nanoparticules.

Profil

Vous recherchez un stage dans le cadre de votre Master 2 ou dernière année d’école d’ingénieur en Physique / Nanomatériaux et vous disposez de bonnes connaissances en instrumentation.

Des connaissances concernant les techniques de microscopie (AFM, SEM) et l’analyse X sont fortement souhaitées.

Vous savez faire preuve d’autonomie tout en aimant le travail d’équipe, ce stage est fait pour vous !

 

Rémunération

1218 € bruts par mois pour un étudiant en Bac +5

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.