6 mois
Trappes (78)
Réf. STA/BW/DMSI
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur LinkedIn
Stage

Etude d’une balance de Kibble monomode

Contexte du stage 

Le domaine des masses et des grandeurs apparentées est entré dans l’ère quantique le 20 mai 2019 avec la mise en vigueur de la définition du kilogramme en termes de la constante de Planck h, valeur que les travaux du LNE au moyen de la balance de Kibble ont contribué à fixer.
Une piste possible d’amélioration des balances de Kibble est d’utiliser le même dispositif pour la comparaison de forces (« phase statique » et pour le déplacement (« phase dynamique »).

Missions 

En s’appuyant sur l'expertise du département, l’objectif du stage est de tester la faisabilité d’une mesure de masse à l’aide d’un prototype de balance de Kibble monomode comportant notamment un système de guidage, un circuit magnétique et une bobine circulaire, un actionneur électromagnétique, un système de mesure de position et une source de courant.
Il s’agira alors, à partir du dispositif existant, de poursuivre l’implémentation, l’interfaçage et la programmation des instruments de mesure, de manière à réaliser en particulier :
- Des mesures de position du système de guidage, au moyen d’un codeur linéaire ou d’un interféromètre commercial ;
- Des « phases statiques » où un asservissement de courant permet de maintenir le système de guidage à une position verticale fixe ;
- Des « phases dynamiques » où un contrôleur commercial (dont les paramètres doivent être optimisés) permet de déplacer le système de guidage à une vitesse fixe ;
- Des comparaisons de forces et caractériser les différents paramètres métrologiques de la balance : répétabilité, sensibilité… ;
- Des déplacements de la bobine dans son circuit magnétique en mesurant les tensions induites et les vitesses de déplacement et évaluer la réjection du bruit.
Alors, il sera possible de comparer les résultats obtenus avec la balance et un étalon de masse raccordé grâce à la chaine de dissémination actuelle.


Profil 

Vous recherchez un stage dans le cadre de votre Master 2 en électromécanique, instrumentation, électricité-magnétisme.
Goût pour le travail expérimental, rigueur et imagination sont des qualités nécessaires afin de mener votre projet à terme.
Vous appréciez et possédez des aptitudes pour le travail en équipe, tout en étant autonome et force de proposition.
La maîtrise de l’anglais est requise.

 

Gratification

1218 € bruts par mois pour un étudiant en Bac +5
 

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.