5 à 6 mois à compter de février 2018
Paris 15e

Développement d’un système de mesure par photogrammétrie pour la métrologie dimensionnelle - Ref. STA/LAVA/DMSI

Le LNE

Leader dans l’univers de la mesure et des références, jouissant d’une forte notoriété en France et à l’international, le LNE soutient l’innovation industrielle et se positionne comme un acteur important pour une économie plus compétitive et une société plus sûre.
Au carrefour de la science et de l’industrie depuis sa création en 1901, le LNE offre son expertise à l’ensemble des acteurs économiques impliqués dans la qualité et la sécurité des produits.
Pilote de la métrologie française, notre recherche est au cœur de notre mission de service public et constitue un facteur fondamental au soutien de la compétitivité des entreprises.
Nous avons à cœur de répondre aux exigences des industriels et du monde académique, pour des mesures toujours plus justes, effectuées dans des conditions de plus en plus extrêmes ou sur des sujets innovants tels que les véhicules autonomes, les nanotechnologies ou la fabrication additive.

Contexte du stage

Le travail proposé s'inscrit dans le cadre du programme EMPIR2017 Industrie : SRT i05 « Large Volume Metrology Applications (LaVA) ».
Il fait suite aux besoins des industriels de réaliser des mesures en ligne lors d’une opération d’usinage mécanique et/ou en employant le moyen de production pour mesurer la pièce usinée (cas des robots industriels). Cela permet d'avoir une plus grande réactivité, d'éviter les transferts sur site des moyens de mesures spécifiques et de diminuer les coûts associés au contrôle et aussi les coûts de reprise ou rebuts.
Cette approche peut se concevoir avec une double finalité : rendre les robots industriels mesurant, tout en garantissant la traçabilité des mesures à un niveau d'incertitude compatible avec les tolérances visées. Les taches définies dans ce projet concernent le développement d’une métrologie traçable pour le positionnement et le scanning de pièces de grandes tailles. Le projet est structuré selon cinq WorkPackages (WPs) techniques et deux WorkPackages non-techniques, proposés comme suit :

  1. WP1: To improve the metrological capability of Frequency Scanning Interferometry (FSI)-based techniques beyond the state-of-the-art by removing the current accuracy limitation of the necessary gas cell frequency standard through improved spectroscopy.
  2. WP2: A range of measurement systems operating at different scales in factory environments, with traceability and proven capability to operate as a factory metrology network with demonstration of several of these systems at an end user measurement task.
  3. WP3: Two or more systems for measurement of refractive index and compensation for refraction problems encountered by optical measuring systems used throughout LVM applications.
  4. WP4: An industrial demonstrator of a multi-system metrology network with cooperative tasking of systems for traceable measurement of a range of different factory processes involving robots, scanners, and autonomous guided vehicles.
  5. WP5: A low cost embeddable system for large machine tool error compensation and verification.
  6. WP6: is designed to maximise the impact of the JRP through various mechanisms, such as publications, conferences and workshops, project website, trade fair participation etc
  7. WP7: describes the management of the JRP and the associated REG applicants

Le scanning de pièces complexes (Freeforms) de grand volume c’est fortement développé ces dernières années dans plusieurs secteurs. Ces pièces sont fréquemment utilisées dans plusieurs systèmes (aéronautique, automobile, énergie renouvelable, défense, astronomie, grand ensemble tel les synchrotrons, etc).
Des travaux de recherche sont menés au LNE depuis plusieurs années sur la mesure de forme, la géométrie des machines de fabrication de pièces (machines-outils), le control en ligne, la reconstruction de surface à partir de l’acquisition de nuage de point, de nouvelle méthodes d’association de type min-max pour les surfaces complexes, etc.

Missions

Le stagiaire participera activement au développement d’un système de photogrammétrie expérimental, à base de caméras commerciaux, destiné au scanning de pièces mécaniques complexes. Ce système permettra d’initier des compétences en photogrammétrie au sein du LNE. Le stagiaire travaillera sur les activités suivantes :

  • réaliser une étude bibliographique des systèmes photogrammétriques existants,
  • concevoir un système de photogrammétrie base de caméras du commerce,
  • développer l’interface d’acquisition des données,
  • réfléchir sur une procédure d’étalonnage des caméras,
  • proposer une interface de traitement de données.

Profil

Vous êtes étudiant en Master 2 à l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG).
Vous maitrisez la photogrammétrie.
Vous avez de bonnes connaissances du logiciel d’acquisition de données (Labview, etc.) et de de l’outil Matlab.
Vous possédez d’excellentes capacités rédactionnelles et de communication.

Rémunération :

1054 € bruts par mois pour un étudiant en bac+5.

Type d'offre

Stage

Type de contrat

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.