L’objectif de ce projet est de développer de nouveaux matériaux d’emballage à base de polybutylène succinate (PBS) dont le principal avantage est de posséder des propriétés complémentaires par rapport à d'autres polymères biosourcés tels que le polylactique acide (PLA). Le projet explore donc le potentiel de ce nouveau matériau en développant des catégories de PBS, de structures, des formulations, des traitements, ainsi que des techniques de recyclage adaptés. L’impact environnemental de ce projet sera mesuré par le biais d’analyse du cycle de vie (ACV).

Contexte, enjeux et objectifs

Logo SuccipackSUCCIPACK, un projet européen du 7e programme-cadre (FP7 KBBE-2011-2-3-03), coordonné par l'Actia, avec le LNE comme coordonnateur adjoint. Ce projet réunit 18 partenaires dont 7 organisations de recherche, un groupe industriel et 10 PME, en provenance de France, Belgique, Espagne, Grèce, Italie et République tchèque. Ce projet a pour objectif principal d’aider l’industrie européenne à développer de nouveaux emballages alimentaires à partir de matériaux bio-sourcés à base de polybutylène succinate (PBS) en s’assurant que ces derniers apporteront la sécurité sanitaire et alimentaire nécessaire.

Au cours des années à venir, le polybutylène succinate (PBS) est appelé à devenir une source importante de matériau d’origine biologique pour le secteur de l’emballage alimentaire. Le PBS est réalisé avec des monomères obtenus grâce à une fermentation bactérienne : l’acide succinique et le butane-1,4-diol, qui peut être synthétisé à partir de l’acide succinique. Il possède des propriétés complémentaires par rapport à d'autres polymères bio-sourcés tels que le polylactique acide (PLA) largement utilisé dans le domaine de l’emballage. Il est utilisé en Asie et aux USA pour d’autres domaines d’applications industrielles. Son utilisation dans le domaine de l’emballage constituerait une première mondiale. La capacité annuelle de production d’acide succinique bio-sourcé devrait atteindre les 200.000 tonnes en 2015.

Dans ce contexte, le projet SUCCIPACK, un consortium européen, vise à développer des matériaux d’emballages alimentaires durables, actifs et intelligents, à base de PBS bio-sourcé, qui soient suffisamment flexibles et adaptables pour être utilisés par l’industrie de l’emballage et par l’industrie alimentaire. Un premier aspect réside dans l’optimisation de la synthèse et du compoundage des polymères et des copolymères aux procédés industriels de transformation plastique pour la fabrication de films, de barquettes et de sachets. Les fonctionnalités de l’emballage sur mesure seront obtenues grâce à des traitements de surface flexibles en ligne, dans le but de contrôler les propriétés de barrière au gaz, tout en introduisant une activité antimicrobienne. Des efforts particuliers seront mis en place pour explorer les voies de recyclage du PBS. L’Analyse du Cycle de Vie et l’analyse du Coût du Cycle de Vie seront appliquées pour orienter le développement des matériaux et pour évaluer la durabilité du concept de ce nouveau type d’emballage dans son intégralité.

Les nouveaux matériaux d’emballage doivent garantir la sécurité alimentaire et la qualité des produits alimentaires. Ils doivent contribuer à la qualité microbiologique des aliments, maintenir leurs propriétés organoleptiques et nutritionnelles, et empêcher les migrations des matériaux d’emballages vers le produit alimentaire.

Ce projet répondra à ces exigences de plusieurs manières :

  • En développant des matériaux avec des propriétés mécaniques fonctionnelles, de perméation et de barrière contrôlées ;
  • En évaluant le comportement des composés d’arômes en contact avec le matériau, l’emballage….;
  • En étudiant les comportements de migration du PBS avec l’adaptation d’outils prévisionnels pour la modélisation du transfert du PBS ;
  • Et en surveillant pendant le stockage les indicateurs microbiologiques et la qualité des différents aliments emballés dans des matériaux dérivés du PBS.

Retombées scientifiques et industrielles

  • Développement de diverses formulations de PBS avec des structures, des traitements de surface, ainsi que des techniques de recyclage adaptés aux propriétés fonctionnelles attendues.
  • Développement d’une série d’emballage pour conditionner des produits laitiers et de la viande.
  • Edition d’un guide de recommandations pour l’évaluation de la sécurité des emballages alimentaires en PBS

Méthodologie et plan de travail associé

Le projet a été organisé en 9 Work-Package (WP) :

  • WP 1:   Development and production of material
  • WP 2:   Compounding, material processing and surface treatments
  • WP 3:   Properties and safety assessment of the PBS based materials and packagings
  • WP 4:   Food safety and quality monitoring
  • WP 5:   Recycling and re-stabilization of PBS based materials
  • WP 6:   Environmental assessment and economic study
  • WP 7:   Industrial demonstration and Technology evaluation
  • WP 8:   Communication and knowledge transfer
  • WP 9:   Project management
Projet Succipack

Chiffres clés

Le montant global du projet est de 4 M€ financé par l’union européenne.

Réseau

ACTIA

Partenaires

ARD ; Institute of chemical technology Prague ; ALMA mater Studiorum Université de Bologne ; AINIA ; VITO ; UCLB ; Université d’Athènes ; Euroquality ; Natureplast ; I2B ; Leygatech ; VELFOR groupe ; TOPCHIM ; Mambelli ; Ortoreale ; GIMA ; CONBIO

Site web

Succipack

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.