OR

I'm looking for in the
October 15, 2021

Un nouveau réseau européen de métrologie sur la fabrication avancée

Euramet vient de créer un nouveau réseau de métrologie dédiée à la fabrication avancée. Le LNE y assurera la coordination d’un des trois axes de travail.

Réseau européen de métrologie pour la fabrication avancée

La fabrication avancée est une branche de fabrication qui exploite des connaissances/technologies/méthodes émergentes ou en évolution, telles que la fabrication additive, la robotique ou la nanofabrication. Elle nécessite de mettre en œuvre des méthodes de métrologie nouvelles et améliorées pour assurer la qualité et la sécurité des processus de fabrication et des produits qui en résultent, mais également apporter des outils et méthodes fiables pour répondre aux problématiques de durabilité et d’exigences réglementaires. C’est pour répondre à ces questions qu’un nouveau réseau vient de voir le jour : le Réseau européen de métrologie sur la fabrication avancée (EMN for Advanced Manufacturing).

Ses objectifs :

  • établir un dialogue permanent avec les parties prenantes clés dans le domaine (industrie, laboratoires du secteur académiques, agences d’évaluation des risques, normalisation…). Des liens seront également tissés avec des initiatives européennes liées à la fabrication avancée (ManuFuture, NanoFabNet…),
  • élaborer un agenda de recherche stratégique et une feuille de route pour que la métrologie européenne puisse répondre aux attentes des technologies de fabrication avancée,
  • créer et maintenir un programme de partage des connaissances vers les parties prenantes, via notamment un service d'assistance en ligne.

Afin de couvrir les problématiques de métrologie aux différentes étapes des chaînes de valeur, et ce dans plusieurs secteurs industriels clés fixés par l’Europe, ce réseau sera organisé autour 3 axes interconnectés, Matériaux Avancés, Système de Production Intelligents & Composants et produits manufacturés.

Le LNE sera plus particulièrement impliqué sur l’axe « Matériaux avancés » qu’il animera et dans lequel il pourra faire valoir ses expertises dans les domaines de la métrologie dimensionnelle, thermique, électrique ou encore de la chimie appliquée aux matériaux avancés/nanomatériaux, en lien avec le monde de la normalisation, dont le VAMAS au niveau international.