10 septembre 2020

Qualité de l'air : Le LNE et l'Ineris créent une certification pour les micro-capteurs

Afin de certifier des systèmes capteurs pour la mesure de la qualité de l’air, qui se sont largement développés ces dernières années, le LNE et l'Ineris créent l'association CIE "Certification Instrumentation pour l’Environnement".

Déjà partenaires au sein du Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), le LNE et l’Ineris s’associent pour créer une certification volontaire avec pour objectif de valider le niveau de performance métrologique de systèmes capteurs pour la mesure de la qualité de l’air.

Cette certification, "Air quality sensor" permet aux fabricants et aux distributeurs de systèmes intégrant des capteurs pour la surveillance de la qualité de l’air, d’afficher et de garantir la performance de leurs produits qui auront été évalués par des organismes compétents et indépendants.

Le référentiel de certification s’appuie sur des protocoles d’essais en laboratoire et en conditions réelles basés sur les travaux normatifs internationaux du groupe de travail WG42 au sein du Comité européen de normalisation sur la qualité de l’air (CEN TC 264 « Air quality »), auquel l’Ineris et le LNE participent activement. Un audit de fabrication des systèmes s'ajoute à cette évaluation expérimentale pour garantir la qualité de leur fabrication.

Dans un premier temps, cette certification volontaire vise les particules fines PM2,5 et le dioxyde d’azote (NO2) avant de s’étendre à d’autres polluants tels que l’ozone (O3) et les PM10. Une division de performance est attribuée à chaque polluant mesuré sur la base des critères métrologiques qui permettent notamment une comparaison à ceux de la Directive n°2008/50/CE.

>> Pour en savoir consulter le communiqué de presse

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.