Une nouvelle certification pour les masques de protection

Avec la multitude de masques (chirurgicaux et grand public) aux qualités inégales mis sur le marché ces derniers mois, la question de leur fiabilité est devenue un critère fondamental.

Pour renforcer la confiance dans ces dispositifs et tout particulièrement dans les masques chirurgicaux, le LNE crée une certification afin d’apporter des garanties sur l’efficacité des masques qui font partie de notre quotidien.

Certification Masques de protectionDepuis le début de la crise sanitaire, le LNE a mobilisé tout son savoir-faire au service des autorités de santé pour tester l’efficacité des masques en s’appuyant sur son expérience en évaluation des dispositifs médicaux ainsi qu’en métrologie des aérosols. Le LNE accompagne particulièrement les autorités de santé (Santé publique France, ARS…) dans la mise à disposition de masques destinés à la protection du personnel de santé : masques chirurgicaux, masques FFP2.

Afin de continuer dans cette voie, et face au manque d’une certification par un organisme tiers indépendant, le LNE lance aujourd’hui la certification « Masques de protection ».

Pour obtenir cette certification, les fabricants devront s’assurer que leurs produits répondent à plusieurs exigences de qualité et de sécurité :

  • Efficacité de filtration
  • Résistance respiratoire
  • Résistance des élastiques et jeu de brides
  • Inflammabilité
  • Performance d’usage
  • Efficacité de la barrette nasale

Afin de contrôler que les masques sont conformes à ces exigences, les essais sont réalisés dans les laboratoires du LNE, sur deux sites en Ile-de-France, en appliquant des méthodes validées dans le domaine des aérosols, de la caractérisation des matériaux et de la sécurité des produits de consommation. Le LNE dispose de moyens d’essais dédiés afin d’être réactif pour émettre les résultats d’analyse.

En tant que dispositif de classe I, les masques chirurgicaux ne sont pas soumis à l’évaluation par un Organisme Notifié pour obtenir le marquage CE. Le fabricant porte la responsabilité de l’évaluation et doit faire déclaration auprès de l’ANSM pour être autorisé à mettre sur le marché ses produits. La certification « Masques de protection » par le LNE permet ainsi d’apporter des garanties aux acheteurs et aux utilisateurs sur la qualité et la performance de ces masques.

Contacts presse

 Alexandre Papin • 01 40 43 38 92 • alexandre.papin@lne.fr - Valérie Mulot • 01 40 43 40 93 

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.