Emballage et alimentation

Huiles minérales : maîtriser le risque de contamination des aliments

Aujourd’hui, la contamination des aliments par les substances présentes dans les étuis ou les boites en carton est avérée. La présence d’huiles minérales est mise en évidence dans une grande variété de denrées alimentaires. Celles-ci en effet peuvent être contaminées à n’importe quel moment dans la chaîne de transformation ou d’approvisionnement. Les groupes de produits les plus susceptibles d’être contaminés par ces substances comprennent les céréales, le riz, les farines, les pâtes…

Les études réalisées

  • 2010, l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BRF).
  • La contamination des aliments par les substances présentes dans des étuis ou des boites en carton associés à un sachet plastique, a été mise en évidence par l’étude menée par le BRF. Cette étude a fait l’objet d’une communication en 2013 (Biedermann and al. 2013). Les substances mises en cause sont issues de fibres recyclées et concernent le conditionnement de produits secs.
  • En octobre 2015, lors d’une conférence de presse, l’organisation FoodWatch alerte les pouvoirs publics sur la contamination possible de certaines catégories d’aliments par des huiles minérales issues principalement des papiers et cartons recyclés.

La recommandation de l’EFSA - European Food Safety Autority

La famille des huiles minérales est vaste et comprend les hydrocarbures aromatiques et les hydrocarbures saturées. La fraction d’huile minérale concernée est essentiellement composée de mélanges complexes d’hydrocarbures (entre 10 et 35 atomes de carbone) d’origine fossile. Deux catégories de ces composés sont identifiées dans les phénomènes de contamination : les MOAH (Mineral oil Aromatic Hydrocarbons), et les MOSH (Mineral Oil Saturated Hydrocarbons).

Ces composés sont susceptibles de migrer vers l'aliment en fonction du type de conditionnement utilisé (emballage primaire).

Si aucune réglementation n'existe actuellement sur les quantités acceptables de ces huiles minérales dans les produits alimentaires, en juin 2012, l'EFSA a établi des recommandations basées sur une DJA (dose journalière admissible) de 0,01 mg/kg de poids corporel soit une limite de 0,6 mg/kg d’aliment.

Pour définir de telles limites ou encore mettre en place des méthodes d’analyses adaptées, il est primordial de connaître les phénomènes mis en cause et de mettre ainsi en place des outils de maîtrise (outil de prédiction par exemple) afin de concevoir des emballages sûrs.

Les recherches menées par le LNE

La contamination des aliments de façon indirecte par des huiles minérales fait l’objet de travaux de recherche qui proposent un modèle prédictif simplifié indépendant du soluté.

Dans le cadre de ces travaux, des abaques iso-contamination / temps / température / poids moléculaire ont été construits sur la base de résultats expérimentaux obtenus pour diverses températures de conditionnement et un type donné de film plastique.

Ces travaux, menés  par les chercheurs du LNE et du réseau PropackFood, ont fait l’objet d’une publication scientifique dans Food Additives & Contaminants.

Avec une concentration initiale connue d’un soluté dans un matériau, les travaux ont eu pour objectif de prédire la durée du transfert à une température donnée et ainsi de mettre les résultats en lien avec les conditions réelles d’emploi (durée de vie du produit et température de stockage).

Industriels et grandes enseignes de l’agro-alimentaire s’interrogent sur ce phénomène de contamination des aliments par les huiles minérales. La vigilance est de mise et il leur est recommandé d’évaluer le risque de contamination des produits dans la chaîne de fabrication et d’approvisionnement.

Les outils de simulation ou de prédiction développés au cours de programmes de recherche partenariale permettent aux industriels d’évaluer la contamination des produits par ces substances dès la phase de conception d’un matériau.

 

Pour en savoir plus :

Site Contact Alimentaire

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.