Prix LNE de la recherche 2020

Les lauréats

Le Prix LNE de la recherche 2020 a été attribué à deux chercheurs du LNE : Vincent Delatour et François Gaie-Levrel, respectivement experts en biomarqueurs et en métrologie des aérosols.

Les lauréats 2020

Vincent DELATOUR

Vincent Delatour, lauréat 2020 du prix LNE de la rechercheVincent DELATOUR est titulaire d’un diplôme d’ingénieur en biotechnologies de l’INSA de Lyon. Il a ensuite effectué un doctorat à l’interface de la biophysique  et de la biochimie au CNRS de Gif sur Yvette avec l’objectif de mieux comprendre et réguler les mécanismes permettant aux métastases cancéreuses de se  déplacer. En 2008, il entre au LNE en tant que chercheur post-doctoral.

 

Mieux comprendre les biomarqueurs pour fiabiliser les examens médicaux

L’objectif de ses travaux consiste à améliorer la fiabilité et la comparabilité des examens de biologie médicale à travers le développement de matériaux de  référence certifiés et des méthodes de référence pour le dosage de biomarqueurs, dans le but de rationaliser les dépenses de santé publique et d’améliorer le diagnostic des patients. Il occupe actuellement un poste d’expert en bioanalyse. Il pilote la définition des axes de recherche dans le domaine biomédical au LNE et l’implémentation des travaux avec une équipe de chefs de projet et ingénieurs.

Une expertise reconnue en France et à l’international

En parallèle, il est expert reconnu et participe à ce titre à de nombreux groupes de travail nationaux et internationaux. Vincent DELATOUR coordonne le groupe de travail de l’IFCC (International Federation of Clinical Chemistry and Laboatory Medicine) sur la standardisation des dosages de procalcitonine, un biomarqueur du sepsis. Il participe également au comité IFCC sur les biomarqueurs du métabolisme osseux et participe aux groupes de travail IFCC sur la commutabilité, les protéines du liquide céphalorachidien et la standardisation des apolipoprotéines. Il est membre du groupe de travail sur l’analyse de protéines du Comité Consultatif pour la Quantité de Matière. Au sein du JCTLM (Joint Committee for Traceability and laboratory Medicine), il participe au groupe de travail sur l’éducation et la promotion de la traçabilité en biologie médicale et à la task force sur l’implémentation de systèmes de mesure de référence.

A l’échelle nationale, Vincent DELATOUR coordonne le groupe de travail sur l’intérêt et les performances analytiques des dosages directs du cholestérol LDL et participe aux groupes de travail sur la bilirubine néonatale et l’insuffisance rénale. Il est également membre du comité de section «Santé humaine» du COFRAC et intervient en tant qu’expert indépendant pour l’ANSM et l’HAS sur les questions relatives au dosage de biomarqueurs.

François GAIE-LEVREL

François Gaie-Levrel, lauréat 2020 du prix LNE de la rechercheFrançois GAIE-LEVREL possède une formation universitaire de physicochimiste complétée par une spécialisation de niveau doctoral en pollution  atmosphérique. Ses travaux de thèse de doctorat lui ont permis de développer et de caractériser un instrument pour l’analyse physico-chimique de particules individuelles atmosphériques en temps réel au sein du Laboratoire Interuniversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA). L’application directe de ce développement concernait l’étude de la formation d’aérosols organiques secondaires produits en chambre de simulation atmosphérique par des processus de nucléation hétérogène.

Cet axe de recherche a ensuite été poursuivi pendant son contrat postdoctoral au synchrotron SOLEIL en lien avec d’autres thématiques connexes associées au développement instrumental autour d’un spectromètre de masse à photoionisation VUV à coïncidence entre photoélectrons et photoions.

La mesure des aérosols : de la biologie à la qualité de l’air

Depuis près de 10 ans maintenant, les activités de recherche de François GAIE-LEVREL au Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) concernent la caractérisation  métrologique d’aérosols dans les domaines de la combustion, de l’industrie, de la biologie et de la pollution atmosphérique tout en jouant le rôle de membre expert au sein du Laboratoire Central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA). En associant le développement instrumental à la mise en place de protocoles de référence, ses projets de recherche ont pour objectif de proposer des méthodes de caractérisation d’aérosols traçables et fiables. L’ensemble de ces projets de recherches ont permis de réaliser un transfert industriel à travers de nombreuses prestations marchandes associées à ces domaines d’applications.

François GAIE-LEVREL intègre également de nombreux comités de normalisation auprès de l’AFNOR et du CEN tout en étant membre expert pour l’ANSES dans le cadre de différents groupes de travail et de son comité scientifique du programme de recherche PNREST.
Il est également membre du conseil d’administration de l’Association Française d’Etudes & de Recherches sur les Aérosols (Asfera), membre du comité  exécutif du club nanoMétrologie du LNE et également membre de différents groupes de travail du Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP).

Leurs travaux de recherche

Découvrez leur travaux de recherche et leurs applications en vidéo

 

>> Découvrir les autres lauréats du prix de la recherche LNE 

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.