Détermination de métalloprotéines par dilution isotopique associée à la spectrométrie de masse à plasma induit afin d’assurer la traçabilité métrologique en biochimie clinique

Thèse soutenue par Marie PALOS le 5 décembre 2016

Résumé

Les métalloprotéines sont des composés particulièrement importants dans le diagnostic médical puisqu’elles représentent environ 30 % de l’ensemble des protéines. Plusieurs d’entre elles, comme l’hémoglobine (Hb), la transferrine (Tf) ou encore la céruloplasmine (Cp), sont des marqueurs importants pour différentes maladies ou déficiences chez l’être humain. Ces composés peuvent par ailleurs être utilisés pour contrôler l’efficacité de traitements, comme par exemple avec l’Hb totale dans le cas de l’anémie.

Par ailleurs, l’ordonnance du 13 janvier 2010 relative à la biologie médicale rend obligatoire l’accréditation par le COFRAC de tous les laboratoires de biologie médicale (publics comme privés) selon la norme ISO EN 15189 et ce d’ici 2020. Ce référentiel implique l’utilisation de procédures validées et dont les résultats doivent être raccordés à un étalon national par le biais d’une chaîne de traçabilité métrologique ininterrompue.

Toutes ces exigences/obligations ont pour objectif commun d’améliorer la comparabilité des résultats d’analyse de biologie médicale d’un laboratoire à l’autre (ou d’un DM DIV à l’autre).

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies conformément à notre politique de données personnelles. En savoir plus.