26 avril 2021

IA : appel public à commentaires sur un référentiel de certification

Le groupe de travail réunissant développeurs, évaluateurs et utilisateurs d’algorithmes d’intelligence artificielle lancé par le LNE pour créer une certification autour de l’intelligence artificielle vient de rendre une première version du référentiel. Ce texte, applicable aux processus de conception, de développement, d’évaluation et maintien en conditions opérationnelles des IA est aujourd’hui proposé dans le cadre d’un appel public à commentaires ouvert jusqu’au 21 mai 2021.

Appel à contribution : certification IA

Un marché en forte croissance aux niveaux de maturité très variables

Alors que le marché de l’Intelligence Artificielle (IA) a connu une explosion ces dernières années, touchant tous les secteurs d’activité, les perspectives de développement sont toujours plus importantes.

Les solutions intégrant de l’IA deviennent omniprésentes mais les niveaux de maturité et de performance  sont très inégaux et il n’est pas évident de s’assurer que son fournisseur a bien respecté ses exigences en matière d’éthique, de transparence ou de confidentialité. Il est aujourd’hui complexe, pour une entreprise souhaitant intégrer l’IA à ses activités, de pouvoir choisir entre plusieurs solutions faute de référence commune.

En effet, pour pouvoir comparer les systèmes d’IA, il est primordial de se doter de critères partagés auprès de tous, notamment concernant la définition du domaine d’utilisation de la fonctionnalité d’IA qui doit être précise, non ambiguë et communiquée au client.

La certification : créer la confiance pour rapprocher l’offre de la demande

Compte tenu du fort développement de ce marché et des besoins croissants de confiance dans les performances des systèmes d’IA, et de sa double compétence en évaluation des IA et en certification, le LNE a élaboré en lien avec des acteurs variés, développeurs et utilisateurs d’IA, un référentiel de certification permettant d’apporter cette confiance.

L’objectif de cette certification est de démontrer que le fournisseur d’IA dispose d’un réel savoir-faire et d’une maîtrise de toutes les étapes du cycle de vie d’une IA pour aboutir à un résultat en adéquation avec les attentes définies avec le client, en termes  de performances mais également de respect des réglements, d’éthique, de transparence ou autres.

Pourquoi une approche processus ?

Dans ce référentiel, le choix a été fait de viser une certification des processus qui encadrent le cycle de vie des IA : la conception, le développement, l’évaluation et le maintien en conditions opérationnelles des systèmes d’IA. De leur bonne application, découleront des systèmes intelligents performants. Les exigences présentes dans le référentiel sont donc applicables aux entreprises fournissant tous types d’IA se basant sur de l’apprentissage automatique, critique ou non, quel que soit le secteur d’activité.

Une 1ère version du référentiel ouverte à commentaires

 

Appel public à commentaires

Une première version du référentiel est proposée aujourd’hui dans le cadre d’un appel public à commentaires. Il couvre les processus de conception, de développement, d’évaluation et maintien en conditions opérationnelles des IA.

Les observations, commentaires et propositions peuvent être transmis jusqu’au 21 mai 2021. Pour répondre à cet appel public à commentaires, téléchargez le référentiel et le fichier de recueil à commentaires en cliquant sur le bouton : participer à l'appel à commentaires.

 Le LNE et les membres du groupe de travail remercient par avance celles et ceux qui répondront à cet appel à commentaires.

 

Participer à l'appel à commentaires

 

A la suite du recueil et de la prise en compte des commentaires, le LNE publiera une première version applicable du référentiel fin juin 2021 et pourra procéder aux premiers audits en vue d’une certification dans la foulée. Le LNE rappelle par ailleurs qu’aucune entreprise n’est certifiée à ce jour ou ne peut se prévaloir d’une garantie de future certification au titre de ce référentiel.

 

En savoir plus sur l'évaluation des systèmes d'intelligence